Fédération des producteurs d'oeufs du Québec

FAQ

Que représente le code inscrit sur l’œuf ?

Depuis juillet 2013, les œufs produits au Québec ont l’obligation d’être identifiés par un code de traçabilité lorsqu’ils sont destinés aux marchés de gros, de détail, de restauration et d’hôtellerie.

Voici la description des informations inscrites :
    • L’abréviation indiquant la province d’origine (« QC »)
    • Le code du pondoir d’origine
    • Le code identificateur du poste de classement
    • La date de péremption (« meilleur avant »)

La traçabilité des œufs porte sur la production, le transport et le classement des œufs de consommation. Elle poursuit les objectifs suivants :

  • Assurer l’efficacité des rappels d’œufs contaminés ou susceptibles d’entraîner des risques pour la santé des consommateurs;
  • Assurer une capacité d’intervention rapide dans les pondoirs d’origine et dans les lieux de production afin de limiter les conséquences d’éventuelles contaminations sur le secteur des œufs.

Pour de plus amples détails sur la traçabilité, consultez le Guide d’application du règlement concernant la traçabilité des œufs de consommationGuide d’application du règlement concernant la traçabilité des œufs de consommation


En combien de temps les œufs se retrouvent-ils en épicerie ?

Les œufs sont ramassés chaque jour par le producteur d’œufs. Ils sont par la suite entreposés dans une chambre réfrigérée.

Une à deux fois par semaine, les œufs seront livrés dans un poste de classification où ils seront lavés, mirés, classés, puis emballés. Ils seront par la suite livrés dans les différents magasins et se retrouveront sur les étalages en 6 jours en moyenne. Vos œufs sont donc toujours très frais.

Apprenez-en davantage sur la traçabilité des œufs au Québec en visionnant une vidéo sur le sujet :


Au Québec, consommer des oeufs crus représente-t-il un risque ?

Depuis 1998, la Fédération des producteurs d’œufs du Québec a mis en place un programme sévère de contrôle de qualité et de salubrité alimentaire afin de procurer des œufs sécuritaires aux consommateurs. Tous les pondoirs de nos membres sont visités 4 à 6 fois par année par des inspecteurs de la Fédération des producteurs d’œufs du Québec et divers échantillons y sont prélevés et analyses dans les laboratoire indépendants d’un Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation d’un Québec (MAPAQ).

Les œufs produits au Québec représentent donc un très faible risque de contamination par la salmonelle, la bactérie mise en cause lors des intoxications alimentaires avec les œufs crus. Bref, les consommateurs peuvent être assurés que les œufs produits au Québec sont de grande qualité. En cas de rappel, sachez que la traçabilité permettra aux autorités et aux consommateurs de retracer leurs œufs facilement en cas de besoin.

Bon appetit !


Manger le blanc seulement, c’est meilleur pour la santé

FAUX. Le blanc renferme les protéines de l’œuf. Manger que le blanc fournit donc que des protéines. On se prive alors de tous les éléments nutritifs contenus dans le jaune de l’œuf : les gras insaturés, les vitamines, les minéraux, les antioxydants et autres éléments nutritifs importants à la bonne santé.


Les œufs, c’est plein de cholestérol

FAUX. Un gros œuf contient environ 190 mg de cholestérol alimentaire. C’est grâce à une meilleure sélection et une meilleure alimentation des poules qu’il a été possible d’atteindre cette teneur réduite en cholestérol. De récentes études prouvent que pour les gens en bonne santé, ce n’est pas l’absorption de cholestérol alimentaire qui fait hausser le taux de cholestérol sanguin, mais bien la consommation de gras saturés et trans, qui sont d’ailleurs peu présents dans l’œuf.


Les œufs des poules en liberté contiennent-ils plus de protéines que les autres oeufs ?

NON. La valeur nutritive des œufs produits en liberté est la même que celle de l’œuf classique, produit par des poules dans les autres systèmes de logement. 85 % des œufs sur le marché ont été produits par des poules vivant dans des systèmes de logements conventionnel ou aménagés. Les producteurs d’œufs du pays prennent le traitement humanitaire des poules très au sérieux. Ils appliquent de bonnes pratiques d’élevage et s’assurent du bien-être de l’animal selon un code national de pratiques recommandées.


De tous les aliments, ce sont les oeufs qui contiennent les protéines de la plus haute qualité.

  • Les oeufs contiennent les neuf acides aminés essentiels, ce qui fait qu’ils sont une source complète de protéines.
  • Les scientifiques utilisent souvent les oeufs comme norme par rapport à laquelle la qualité protéique des autres aliments est évaluée.
  • Un oeuf de calibre gros contient 6 g de protéines.
  • La valeur biologique est la norme par excellence pour déterminer la qualité des protéines. Plus la qualité protéique est élevée, meilleur est l’aliment pour le corps humain. La valeur biologique des protéines contenues dans un oeuf est de 93,7 pour cent, un pourcentage beaucoup plus élevé que toute autre source protéique.


Les oeufs sont riches en éléments nutritifs.

Un oeuf de calibre gros contient seulement 70 calories, soit l’équivalent d’une grosse pomme. Un oeuf de calibre gros contient aussi 6 g de protéines, 5 g de gras (dont seulement 1,5 g de gras saturé), 0 gras trans et 0 glucides.


Est-ce que les oeufs contiennent naturellement de la lutéine ?

Oui. Le blanc renferme les protéines de l’œuf. Manger que le blanc fournit donc que des protéines. On se prive alors de tous les éléments nutritifs contenus dans le jaune de l’œuf : les gras insaturés, les vitamines, les minéraux, les antioxydants et autres éléments nutritifs importants à la bonne santé, dont la lutéine.


Les oeufs contiennent de la choline.

Récemment, Santé Canada a reconnu la choline, importante pour les femmes enceintes, comme un élément nutritif essentiel. La choline joue un rôle critique dans la formation du cerveau chez le nourrisson. . Deux oeufs contiennent les besoins quotidiens en choline pour un adulte.


Les oeufs sont exempts d’acides gras trans ?

La recherche indique que les aliments qui contiennent des acides gras trans, le plus souvent retrouvés dans les produits commerciaux et transformés, peuvent avoir un impact négatif sur la santé. Sachez que les œufs ne contiennent pas d’acides gras trans.


Les oeufs contiennent de la vitamine D

la vitamine D qui, combinée au calcium, aide à ralentir le taux de perte osseuse.

le jaune d’oeuf est l’un des rares aliments qui contient de la vitamine D sous forme naturelle, ce qui est essentiel pour l’absorption du calcium dans le corps humain.