Menu

Pourquoi certains oeufs ne possèdent pas de code de traçabilité ?

Partagez
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Les producteurs d’oeufs du Québec produisent plus de 1,4 milliards d’œufs par année (c’est plus de 100 millions de douzaines), ce qui représente au-delà de 75% de sa consommation en œufs. Nous devons donc faire venir la balance des autres provinces canadiennes ou de l’étranger. Des accords de libre-échange (ALÉNA, OMC) liant le Canada à d’autres pays nous obligent à laisser entrer des quantités d’œufs provenant de l’extérieur. Par la suite, il appartient aux consommateurs de vérifier la provenance de leurs œufs s’ils souhaitent faire de leur achat un geste politique ou économique. D’ailleurs, n’hésitez pas à demander à votre gérant d’épicerie des œufs provenant de fermes du Québec.

L’œuf est devenu le premier aliment à y être tracé de façon systématique, par voie réglementaire, jusqu’à l’assiette du consommateur. Il s’agit aussi d’une première pour les œufs de consommation, puisque nulle part ailleurs en Amérique, un aliment n’est tracé avec autant de précision. Si votre oeuf ne contient pas de code, ce sont très certainement des oeufs provenant de l’extérieur du Québec (il arrive parfois dans la chaîne de classification des œufs -lors du lavage, mirage et emballage des œufs-, que la codeuse à oeuf ne code pas les œufs dû un une interruption de la chaîne, mais cela est plutôt rare).

Dans des périodes de pointes où la demande en œufs est élevée -comme le temps des Fêtes, Pâques ou la rentrée scolaire-, il peut arriver que des épiceries reçoivent davantage d’œufs provenant de l’étranger. Cela est dû au fait qu’ils n’arrivent pas à s’approvisionner localement d’un calibre précis d’œufs et doivent recourir exceptionnellement à des œufs importés de l’étranger.

Pour connaître la provenance de son œuf, rechercher le Code QC inscrit sur celui-ci. Consultez aussi notre section sur la traçabilité et inscrivez le code de cinq caractères inscrit sur votre œuf.