Questions de la catégorie Cholestérol

Les œufs sont remplis de cholestérol.

FAUX. Un gros œuf contient environ 190 mg de cholestérol alimentaire. C’est grâce à une meilleure sélection génétique et une amélioration de l’alimentation des poules qu’il a été possible au fil des années de réduire la teneur en cholestérol des œufs. De récentes études prouvent que pour les gens en bonne santé, ce n’est pas l’absorption de cholestérol alimentaire qui fait hausser le taux de cholestérol sanguin, mais plutôt la consommation de gras saturés et de gras trans, souvent retrouvés en quantités importantes dans les accompagnements traditionnels des œufs (ex. : bacon, saucisses, croissants, etc.).


Qu’est-ce que le cholestérol?

Le cholestérol est une substance grasse naturelle semblable à de la cire qui est produite principalement par le foie. Il circule dans le sang et est présent dans chacune des cellules du corps. Le cholestérol est essentiel dans notre organisme et sert à plusieurs fins, telles que la production d’hormones et de vitamine D.

Des niveaux élevés de cholestérol sanguin, surtout s’il s’agit du cholestérol LDL (« mauvais » cholestérol), constituent un des principaux facteurs de risque des maladies cardiovasculaires.

Plusieurs personnes confondent le cholestérol sanguin et le cholestérol alimentaire, un gras naturellement présent dans les aliments d’origine animale, comme les viandes, la volaille, les poissons et fruits de mer, les œufs et les produits laitiers. Les aliments qui contiennent du cholestérol alimentaire n’augmentent pas nécessairement les niveaux de cholestérol sanguin. De récentes lignes directrices sur la prévention et la prise en charge des maladies du  cœur et des AVC ne recommandent pas de limiter le cholestérol d’origine alimentaire. En effet, les recherches démontrent que le cholestérol alimentaire, comme celui que l’on trouve dans les œufs, a une faible incidence sur le taux de cholestérol sanguin. Ce sont les gras saturés et les gras trans qui contribuent le plus à l’augmentation des niveaux de cholestérol sanguin, et particulièrement au cholestérol LDL.

Consommer un régime alimentaire sain et équilibré à base d’aliments frais, entiers et naturellement nutritifs, tout en limitant la consommation d’aliments hautement transformés, est l’une des meilleures façons de maîtriser son taux de cholestérol sanguin.


Est-il vrai que notre corps a besoin de cholestérol?

VRAI. Le cholestérol est naturellement présent dans chacune des cellules de l’organisme et est essentiel à son bon fonctionnement. Il est impliqué entre autres dans la production d’hormones et de vitamine D, et produit les substances nécessaires à la digestion des aliments et l’absorption de vitamines.

 


Quelle est la différence entre le cholestérol sanguin et le cholestérol alimentaire?

Le cholestérol qui circule dans le sang est le cholestérol sanguin; le HDL représente le « bon » cholestérol alors que le LDL est considéré le « mauvais » cholestérol. Le cholestérol alimentaire est un gras naturellement présent dans les aliments d’origine animale, comme les viandes, la volaille, les poissons et fruits de mer, les œufs et les produits laitiers.

La majorité du cholestérol dont le corps a besoin est fabriqué par le foie; le cholestérol alimentaire a peu d’influence sur les niveaux de cholestérol sanguin. Lorsque l’on consomme moins de cholestérol alimentaire, le foie en produit davantage (et vice versa) de sorte à maintenir l’équilibre. Les lignes directrices actuelles pour la prévention et la prise en charge des maladies du cœur et des accidents vasculaires cérébraux (AVC) ne recommandent pas de limiter la consommation de cholestérol alimentaire. Des décennies de recherche ont confirmé que celui-ci n’avait que peu d’influence sur le taux de cholestérol sanguin de la plupart des personnes. Les gras saturés et les gras trans contribuent le plus à l’augmentation des niveaux de cholestérol sanguin, et particulièrement le taux de cholestérol LDL.

 


Dois-je me préoccuper du cholestérol?

Le cholestérol n’est pas inquiétant si vous maintenez des taux sains de  cholestérol sanguin. Cependant, un taux élevé de cholestérol, surtout s’il s’agit du cholestérol LDL (« mauvais » cholestérol sanguin), représente l’un des principaux facteurs de risque de maladies cardiovasculaires. Voilà pourquoi il est essentiel de maintenir un taux de cholestérol sanguin dans les normes.

Le cholestérol alimentaire a peu d’impact sur les niveaux de cholestérol sanguin. Les gras saturés et les gras trans contribuent le plus à l’augmentation des niveaux de cholestérol sanguin, et particulièrement le taux de cholestérol LDL.  L’adoption d’un mode de vie sain et équilibré, comprenant un régime alimentaire à base d’aliments frais et variés et la pratique régulière d’une activité physique, représente l’une des façons les plus efficaces de maîtriser son taux de cholestérol sanguin.


Les aliments qui contiennent du cholestérol peuvent-ils faire partie d’un régime alimentaire sain et équilibré?

OUI. Le cholestérol alimentaire est un gras naturellement présent dans les aliments d’origine animale, comme les viandes, la volaille, les poissons et fruits de mer, les œufs et les produits laitiers. De récentes lignes directrices sur la prévention et la prise en charge des maladies du  cœur et des AVC ne recommandent pas de limiter le cholestérol d’origine alimentaire. En effet, les recherches démontrent que le cholestérol alimentaire a une faible incidence sur le taux de cholestérol sanguin chez la plupart des personnes.

Il n’est pas recommandé d’éviter les aliments contenant du cholestérol alimentaire, puisque leur retrait de l’alimentation pourrait priver l’organisme d’importantes sources d’éléments nutritifs essentiels comme le calcium, les protéines, le fer, le zinc et les vitamines du groupe B. Consommer un régime alimentaire sain et équilibré à base d’aliments frais, tout en limitant la consommation d’aliments hautement transformés, est l’une des meilleures façons de maîtriser son taux de cholestérol sanguin


Pourquoi certaines personnes ont-elles un niveau élevé de cholestérol sanguin alors que d’autres non?

Plusieurs facteurs influencent le niveau de cholestérol sanguin, le plus important étant l’hérédité. Si vos parents présentent des niveaux élevés de cholestérol sanguin, vos risques de souffrir d’hypercholestérolémie sont augmentés.

Des niveaux élevés de cholestérol sanguin constituent un des principaux facteurs de risque des maladies cardiovasculaires, mais il existe aussi d’autres facteurs qui influencent la santé du cœur :

Hérédité

Les antécédents médicaux de vos parents et de vos grands-parents constituent le principal facteur dans la détermination de votre niveau de cholestérol sanguin. S’il existe des antécédents de niveaux élevés de cholestérol sanguin dans votre famille, vous êtes plus susceptible aux maladies cardiovasculaires. Si tel est le cas, il est préférable d’aviser votre médecin.

Âge et sexe

Les risques de maladies cardiovasculaires augmentent avec l’âge, les hommes étant plus sujets que les femmes avant la ménopause. Après la ménopause, les risques pour la femme sont environ les mêmes que pour l’homme.

Tabagisme

Les niveaux élevés de cholestérol sanguin sont une préoccupation pour la santé du cœur, surtout si vous fumez. Le tabac tend à réduire les niveaux de cholestérol HDL (« bon » cholestérol) et à accroître les dépôts graisseux sur les parois artérielles.

Sédentarité

La sédentarité augmente le risque de maladies cardiovasculaires. En privilégiant un mode de vie actif, vous aidez votre cœur, vos poumons et vos vaisseaux sanguins à bien fonctionner et vous avez plus de faciliter à maintenir un poids sain. L’activité physique pratiquée régulièrement augmente également le niveau de cholestérol HDL (« bon » cholestérol). Il est recommandé de cumuler 150 minutes d’activité physique chaque semaine.

Surplus de poids

Un surplus de poids augmente le risque de développer une maladie cardiovasculaire. L’atteinte et le maintien d’un poids sain peut vous aider à contrôler votre niveau de cholestérol sanguin et à prévenir des problèmes de tension artérielle élevée.

Alimentation riche en mauvais gras

Une alimentation riche en gras de mauvaise qualité (gras saturés et gras trans) influence négativement le cholestérol sanguin. Consommer un régime alimentaire sain et équilibré à base d’aliments frais, tout en limitant la consommation d’aliments hautement transformés, est l’une des meilleures façons de maîtriser le taux de cholestérol sanguin.


Dois-je consommer moins d’œufs parce qu’ils contiennent du cholestérol?

Les lignes directrices actuelles pour la prévention et la prise en charge des maladies du cœur et des accidents vasculaires cérébraux (AVC) ne recommandent pas de limiter la consommation de cholestérol alimentaire. Des décennies de recherche ont confirmé que celui-ci n’avait que peu d’influence sur le taux de cholestérol sanguin de la plupart des personnes. Ainsi, il n’est pas nécessaire de limiter votre consommation hebdomadaire d’œufs. Les œufs s’intègrent parfaitement à un régime alimentaire sain et équilibré. En privilégiant des techniques de cuisson saines et en mettant vos œufs en valeur dans votre assiette avec des légumes, des fruits et des aliments de grains entiers, vous pourrez en manger aussi souvent que vous le souhaitez !


L’allégation «sans cholestérol» signifie-t-elle «sans gras»?

NON. Le cholestérol alimentaire est un gras naturellement présent dans les aliments d’origine animale, comme les viandes, la volaille, les poissons et fruits de mer, les œufs et les produits laitiers. Ainsi, l’allégation « sans cholestérol » peut être retrouvée sur des aliments d’origine végétale (ou préparés sans ingrédients d’origine animale); cela ne signifie pas pour autant que ces aliments ne contiennent aucuns gras. Les aliments qui portent la mention «sans cholestérol» peuvent renfermer des matières grasses. Pour connaître la teneur en gras d’un aliment, consultez l’étiquette de valeur nutritive sur l’emballage. Rappelez-vous qu’il est préférable de contrôler la quantité et la qualité des gras d’un aliment plutôt que d’éviter un aliment parce qu’il contient du cholestérol.


Est-ce vrai que certaines fibres alimentaires aident à réduire le cholestérol sanguin?

OUI. Il existe deux types de fibres alimentaires : les fibres solubles et les fibres insolubles. Les fibres solubles jouent un rôle dans la réduction des niveaux de cholestérol sanguin et le contrôle des niveaux de sucre dans le sang; on les retrouve dans les légumineuses, l’orge, l’avoine et certains fruits et légumes. Les fibres insolubles permettent au système digestif de fonctionner adéquatement en améliorant le transit intestinal et aident aussi à prévenir certains cancers, dont le cancer colorectal; on les retrouve dans les produits céréaliers à grains entiers, le son de blé et plusieurs légumes. Pour maintenir une bonne santé, nous avons besoin d’une variété d’aliments fournissant ces deux types de fibres.