Menu

Si le parent est allergique aux œufs, l’enfant le sera-t-il à son tour?

Partagez
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Le risque qu’un enfant développe une allergie alimentaire est fortement lié aux antécédents familiaux de ses parents. Le risque d’allergie chez les enfants de parents non allergiques est de 15%. Lorsqu’un parent souffre d’une allergie, le risque que son enfant en soit atteint est de 20 à 40%. Lorsque les deux parents sont victimes d’allergie, la probabilité que leur enfant le soit à son tour se situe entre 40 et 60%. D’habitude, l’allergie spécifique dont souffre le parent n’est pas transmise directement à l’enfant; ce dernier sera plutôt davantage susceptible de souffrir d’allergie.