Questions de la catégorie Soins des poules

Comment m’assurer que j’achète bien des œufs produits au Québec?

Sachez que tous les œufs en coquille produits au Québec et destinés aux épiceries -de même qu’aux hôtels, restaurants et institutions (HRI)- doivent obligatoirement être identifiés par un code de traçabilité estampillé directement sur la coquille de chaque œuf et débutant par QC. Cela est le gage d’assurance que vous achetez bien des œufs produits au Québec.  

Tapez ensuite le code QC dans le champ prévu à cet effet sur œuf.ca pour découvrir la famille qui a produit vos œufs ! 

Apprenez-en davantage sur la traçabilité des œufs au Québec en consultant la section de notre site Web sur le sujet à oeuf.ca/tracabilite

Autrement, il est facile d’identifier les œufs produits par des producteurs d’oeufs canadiens. Les consommateurs n’ont qu’à rechercher le symbole CANADA A aposé sur les emballages d’oeufs pour s’assurer qu’ils achètent bien des œufs frais de la ferme et produits au Canada. 

De leur côté, les œufs produits aux États-Unis doivent obligatoirement être identifiées par l’inscription USDA sur l’emballage.


Les poules pondeuses sont-elles traitées aux antibiotiques?

FAUX. Au Canada, les poules pondeuses ne sont pas traitées d’emblée aux antibiotiques. Les producteurs d’œufs doivent respecter des normes en matière d’alimentation établies par l’Agence canadienne d’inspection des aliments.

Les poules pondeuses ne reçoivent des antibiotiques que dans des circonstances exceptionnelles. Ces antibiotiques sont approuvés par Santé Canada et ne sont administrés que sous les conseils d’un vétérinaire. Il est par ailleurs illégal d’administrer des hormones ou des stéroïdes à des poules pondeuses. Tous les œufs que vous achetez, qu’ils soient blancs ou bruns, produits en liberté, en libre parcours ou dans d’autres systèmes de logements, biologiques ou non, sont soumis à cette même réglementation.


Qu’est-ce qu’un œuf de catégorie A?


Qu’est-ce que les producteurs d’œufs donnent à manger à leurs poules?


Qu’est ce que la gestion de l’offre?


Quels sont les soins que vous prodiguez à vos poules pondeuses?


Combien de poules puis-je posséder sans avoir de quota?

Vous pouvez détenir jusqu’à 99 poules pondeuses sans quoi, au-delà de ce seuil, vous devez détenir un quota de la Fédération des producteurs d’œufs du Québec. Pour connaître la réglementation en vigueur pour les producteurs au-delà de 99 poules, consultez le Règlement sur les quotas des producteurs d’oeufs de consommation du Québec .

Un Système centralisé de vente de quota (SCVQ) est en place pour assurer une équité dans les transactions de quotas de poules pondeuses.

 


Qu’est-ce qui influence l’épaisseur de la coquille des œufs?

Plus la poule est jeune, plus la coquille de l’œuf sera dure. Les poules mettent toujours la même quantité de calcium (donc de coquille) sur chacun des œufs qu’elle pond durant sa vie. Ainsi, plus l’œuf est petit, plus la coquille sera dure, et plus elle vieillira, plus la coquille de l’œuf sera mince, puisque l’œuf grossi au même rythme que la poule.


Comment sont élevées les poules au Québec?

Au Québec, la majorité des poules sont logées à l’intérieur de bâtiments où elles peuvent être surveillées de près. Il y a quatre types principaux de systèmes de logement pour les poules pondeuses :

Logement conventionnel

Les poules sont logées ensemble en petits groupes dans des logements grillagés qui offrent un accès libre à de la nourriture et de l’eau. Les œufs sont recueillis soit à la main, soit sur un tapis roulant mécanique. C’est le système de logement prédominant utilisé par les producteurs d’œufs au Canada.

Logement aménagé

Les poules sont élevées en groupe dont le nombre varie de 16 à 60 oiseaux dans des logements où l’on retrouve un espace de nidification, des perchoirs et parfois des tapis à gratter. Les poules ont un libre accès à la nourriture et l’eau. Les œufs sont recueillis soit à la main, soit sur un tapis roulant mécanique.

Systèmes d’élevage en liberté sur parquet ou en volière

Les systèmes d’élevage sur parquet ou en volière sont exploités à l’intérieur et les poules y vivent en liberté. Le producteur d’œufs doit entrer dans l’enclos et côtoie directement les oiseaux. Ces systèmes offrent parfois des plateformes sur plusieurs paliers, des perchoirs surélevés, un plancher tapissé soit de litière, de lattes, de grillages ou de béton. Ces systèmes comprennent tous un espace de nidification où les poules pondent leurs œufs sur un tapis mécanisé pour la ramasse d’œufs. Pour s’alimenter, les poules ont accès à volonté à de la nourriture et de l’eau fraîche.

Logement en parcours libre

Le logement des poules en parcours libre est semblable au logement des poules en liberté sauf que les oiseaux peuvent avoir accès à une zone extérieure limitée, si la température le permet. On fournit également aux poules une litière propre où elles peuvent picorer et gratter et ce type d’élevage est souvent utilisé sous régie biologique.


Au Québec, consommer des œufs crus représente-t-il un risque ?

Depuis 1998, la Fédération des producteurs d’œufs du Québec a mis en place un programme sévère de contrôle de qualité et de salubrité alimentaire afin de procurer des œufs sécuritaires aux consommateurs. Tous les pondoirs de nos membres sont visités 4 à 6 fois par année par des inspecteurs de la Fédération des producteurs d’œufs du Québec et divers échantillons y sont prélevés et analyses dans les laboratoire indépendants d’un Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation d’un Québec (MAPAQ).

Les œufs produits au Québec représentent donc un très faible risque de contamination par la salmonelle, la bactérie mise en cause lors des intoxications alimentaires avec les œufs crus. Bref, les consommateurs peuvent être assurés que les œufs produits au Québec sont de grande qualité. En cas de rappel, sachez que la traçabilité permettra aux autorités et aux consommateurs de retracer leurs œufs facilement en cas de besoin.

Bon appetit !